La saison des Bijoux d’Eric Holder aux éditions Seuil

 » Dans le commerce des bijoux, les bagues partent toujours en premier. Elles avaient été côtoyées, ces trois jours-là, par les « shamballas ».

A l’origine, les shamballas sont des bracelets tibétains – de simples billes en bois nouées par des tresses. Ils inspirent à présent toutes sortes de créateurs, dans toutes les matières. ceux qu’avait fabriqués Bruno durant l’hiver en écoutant France Inter, étaient à dominante d’unakite et de thomsonite polies, au milieu desquelles il avait parfois glissé une agate en rêvant d’océan. Devant leur succès, il avait conçu, par bouffées, cette fierté d’artiste dont parlait souvent Casquette. »

Un savoureux roman aux couleurs estivales, aux senteurs enivrantes des marchés de saison..Jadis j’ai beaucoup lu Eric Holder, je suis contente aujourd’hui de m’être plongée dans ce dernier roman, une plume simple, facile à lire, décrivant à merveilles les sentiments humains. J’y étais sur ce marché avec Jeanne et Bruno accompagnés de leur fils Alexis. Cette saison estivale, ils ont décidé de vendre leurs bijoux au cœur de cette petite ville du sud-ouest nichée sur les bords des dunes de l’Atlantique. Mais voilà, difficile d’arriver comme cela sur une place ! Il faut se la faire. Et à Carri il y a des drôles de particularités, avec des personnages bien pittoresques. Pour les avoir un peu fréquenté de l’intérieur, sincèrement,  c’est assez justement que l’auteur nous dépeint tout un monde, ce monde si peu connu des camelots, des marchands en tout genre..pigmenté de beaux portraits de femmes. Un plaisir de lecture.

La saison des Bijoux d’Eric Holder

Éditions : Seuil

Parution : août 2015 – 313 pages – 18,50 euros