Les lendemains de Mélissa Da costa aux éditions Albin Michel

Elle ne demande rien de plus que du silence, de la fraîcheur et moins de soleil. C’est ce que lui offre cette maison en location visitée les premières pages de ce roman. Une maison retirée de tout, à la lisière d’un bois dans le Massif Central.

Amande arrive de Lyon, à 30 ans elle quitte sa vie, le temps pour elle s’est arrêté et cette maison dans laquelle elle arrive avec seulement une valise, devient son refuge.

Qu’est ce qui a bien pu provoquer un tel détachement, une telle fuite ?

Amande va nous raconter ce qui l’étouffe, la mort de Benjamin, son mari et les conséquences graves qui s’en sont suivies, car Amande était enceinte.

Ce roman est fort, il invite à une très belle réflexion sur le deuil, comment notre société nous l’impose désormais, loin des habits noirs a porter après la mort d’un proche comme jadis, aujourd’hui la mort nous la cachons, la vie doit prendre le dessus du jour au lendemain. Mais est-ce vraiment possible ?

Oui mais pas si rapidement ….

Il faut du temps pour renaître, pour apprendre à vivre sans, autrement……

Les lendemains de Mélissa Da Costa

Éditions : Albin Michel

Paru : 26 février 2020 – 352 pages – broché : 17,90 euros, Epub : 9,99 euros