Algues vertes L’histoire interdite d’Inès Léraud et Pierre Van Hove aux éditions Delcourt

Voilà une BD que tous consommateurs devraient lire !

Pourquoi eh bien parce qu’il illustre le travail fastidieux de l’éminente journaliste Inès Léraud sur un sujet plus que tabou en Bretagne : les algues vertes.

Quel dossier sensible ! Mais pourquoi d’ailleurs ?

Pourquoi quelque chose qui est prouvé par des scientifiques n’est absolument pas pris en compte ? Pourquoi alors que ces scientifiques démontrent que ces amas d’algues vertes provoquent, de par leur toxicité, la mort aux animaux et humains ayant le malheur de se balader sur les rivages bretons, rien n’est fait pour combattre le fléau ?

Inès Léraud remonte le temps pour bien comprendre le pourquoi du comment !

Comment le monde paysan, en Bretagne du moins, a pris un tournant après la seconde guerre mondiale.

C’est tout simplement passionnant à découvrir.

Elle nous présente différents acteurs, du médecin au paysan, du préfet au directeur de grande enseigne …… Et là, la claque !!!!! Car tout se construit et nous comprenons les enjeux terribles !

Je suis née en Bretagne, petite fille de petits paysans, ayant défendu les soit disant produits bretons mais qui depuis quelques années à la chance d’avoir comme voisins des producteurs locaux qui font peut être parti de ces 1% contre 99% de producteurs indépendants.

Pendant la lecture de cette enquête, la colère m’habite, mais je sais combien est néfaste ce sentiment.

Je voudrais juste penser et espérer …. Avec nos forces à tous ! Nous consommateurs !!!

Vous les paysans d’aujourd’hui, nous avons rien contre vous, bien au contraire, je n’avais jusque là pas idée de la façon par lesquelles vous aviez été manipulés, trahis…par les gros industriels, les politiques….

Mais maintenant il faut REAGIR, revenir à l’indépendance, au circuit court…

Nous consommateurs devons être vigilants, à l’écoute..Ne surtout pas abandonner nos petits paysans !

Je n’ai rien contre les paysans, rien contre le tourisme ! Par contre je suis contre les gros exploitants et le tourisme de masse comme nous le vivons ici en Bretagne !

 

Cette BD va loin, loin dans son enquête et je ne veux pas dévoiler davantage de tout ce qui est décrit, dénoncer, j’invite juste tout à chacun à ouvrir les yeux et lire … lire …..lire pour essayer de comprendre et d’être le mieux possible au monde !

Je tiens à remercier Inès Léraud, pour tous ces éclaircissements qu’elle nous fournit. Et puis l’idée d’une BD est magnifiquement bien vu, car comme je me le répète à moi même, tout est fait dans notre société pour que nous n’ayons plus le temps de lire, chercher, débattre le vrai du faux…..Le soir nous sommes fatigués de nos journées de travail, lire une BD est à portée de tous, et ce support choisit pour nous alerter, nous informer est très judicieux !

La Bretagne est une région où il pourrait faire encore mieux vivre si elle n’était pas menée par des dirigeants de l’agroalimentaire, les banques et la grande distribution ! Certes nos grands parents, nos parents n’ont peut être pas eu envie de rester à l’état de bouseux, de ploucs comme les Breton étaient traités jadis, mais delà à les prendre pour des cons sans cervelles !!!!

Algues vertes L’histoire interdite d’Inès Léraud et Pierre Van Hove

Éditions : Delcourt

Paru : juin 2020 – 159 pages – 19,99 euros