Au delà du simple souvenir de Najib Arfaoui aux éditions L’Harmattan

Brahim Fatmi jeune retraité, se remet difficilement de la mort de son épouse. Il est en souffrance nul doute. A fleur de peau, en lui tout est à vif. Des signes dépressifs paralysent sa nouvelle vie.

Cet homme vit à Paris, il a quitté son Maroc natal jeune adulte. Il a fait sa vie ici, comme on dit, mais à l’âge où le temps n’est plus le même, que le rythme change … reviennent les souvenirs, les blessures… Les raisons profondes d’un départ … de l’exil ! Car oui quelque chose en lui semble  ne pas être digéré d’où probablement ce mal être permanent.

Alors qu’il lui semble que le Maroc vive de nouvelles heures plus heureuses, avec sa monarchie constitutionnelle plus éclairée, quand il pense revenir sur sa terre natale, plus apaisé, c’est là qu’il tombe sur une vieille photo. Une photo de classe.

Sur cette dernière, un garçon, bien jeune, chef de bande en son temps, menait la terreur. Sous son joug, Brahim subissait ses premières humiliations, marquant à vie son avenir.

Et puis il y a ce petit objet jamais loin de lui et au quel il ne fait même plus attention… Pourtant celui-ci détient une part de vérité sur son passé qu’il a inconsciemment mis de côté.

Petit à petit il va donc reconstruire cette vie passée grâce entre autre à une rencontre, celle qui détient la clef du mystère, du secret bien gardé !

Ainsi pourra t-il en vain trouver une paix intérieure qui lui a tant fait défaut toutes ces années ?

Najib Arfaoui nous offre un roman puissant de l’intime, une véritable quête vers les racines qui déterminent toute une vie. Une réflexion profonde sur les préjugés dont nous sommes tous victimes et responsables. Ces préjugés trop souvent condamnent tout à chacun à passer à côté de l’essentiel : l’amour universel !

C’est ce que j’ai lu à travers ces pages et bien plus encore seulement je ne veux pas révéler davantage sur l’histoire et donc laisse à chacun la découverte.

Pour ma part sur un plan tout à fait personnel, cette histoire m’a touchée et a fait résonance avec certains ressentis de Brahim, je me suis sentie bien proche de lui dans certaines circonstances et comme lui et certainement son auteur mais là je m’avance beaucoup ! chaque jour, j’aspire à un monde meilleur dans lequel chacun pourrait vivre en toute égalité au-delà de la simple couleur de peaux ! Suis-je une illuminée ? Ais-je le droit d’espérer ? Je n’en sais rien mais encore aujourd’hui nous souffrons trop de ces discriminations qui condamnent trop de femmes d’hommes et d’enfants sur cette terre ! Pourquoi ?

Au delà du simple souvenir de Najib Arfaoui

Éditions : L’Harmattan

Paru : 4 octobre 2021 – 202 pages – Broché : 19,50 euros