Barlaam et Josaphat ou le Bouddha christianisé  aux éditions Gope

 » Certains qui avaient connu la vie de ces deux grands hommes me la racontèrent, et je l’ai écrite en latin de la manière même qu’ils me la transmirent en témoignage de ces hommes pieux qui avaient connu la vérité. Que le Seigneur, par sa miséricorde et les prières de ses deux saints, Barlaam et Josaphat, m’accorde de l’avoir écrite de telle sorte qu’avec tous ceux et celles qui après moi la liront et prieront, nous recevions la récompense de nos corps de nos âmes. Amen !  »

 » La plus ancienne attestation d’une vie de saint Josaphat est un texte rédigé en grec au XIIè siècle par un moine chrétien du nom de Sabbas, qui vivait dans les environs de Jérusalem. Son récit relate la vie d’un saint chrétien qui aurait vécu jadis en Inde (pays d’origine, justement, du Bouddha); son histoire retrace exactement la même voie que suivit le Bouddha… »

C’est un texte qui raconte donc comment ce jeune prince du nom de Josaphat va rencontrer celui qui va devenir son maître spirituel Barlaam. Il va tout quitter, père, richesse…. pour suivre cet homme venu pour lui de loin, d’au delà de la mer, du royaume de Sennar. Chrétien il va le guider dans cette croyance, Josaphat va se faire baptiser et suivre cet homme sur les pas du Christ.

Une quête spirituelle touchante. A la lecture j’ai, après les premières pages, mis de côté la vie du Bouddha pour m’investir totalement de celle de Josaphat.

Ceci dit au final la question reste en suspens, comment le Bouddha est devenu un saint Chrétien ? Telle est la question et reste le mystère à ce jour.

Barlaam et Josaphat de Anonyme

Récit du XIIIe siècle traduit en français moderne par Jean Marcel

Éditions : Gope

Paru :   160 pages – Broché : 15 euros