Comme un enchantement de Nathalie Hug aux éditions Calmann-Lévy

«  La nouvelle de l’existence d’une héritière parisienne affublée d’un nom de garçon – je m’appelle Eddie, allez savoir pourquoi ! – avait couru les ruelles, et il avait suffi que j’y traîne ma valise à roulettes, aussi épuisée que moi, pour être démasquée. Pourtant, j’avais prévu de me rendre incognito à l’auberge voisine de la ferme de Giuseppe pour le plaisir d’entendre les gens cancaner. Le polyglottisme a cela d’amusant, lorsqu’on ignore vos aptitudes, qu’il permet d’espionner les conversations.Raté ! La Castellana, ainsi me surnommait-on déjà ici, fut accueillie à l’italienne par la propriétaire des lieux : des pansements antiampoule, des biscuits maison aux amandes, le remorquage gratuit de ma voiture de location… sans compter la moitié de la population du bourg, si l’on considère l’excellent ratio candidats à l’apéritif/nombre d’habitants.  »

Un enchantement, c’est cela, cette lecture est heureuse. L’auteure nous raconte, d’un côté, l’histoire d’une jeune femme Eddie, la trentaine, célibataire,vivant à Montmartre qui apprend qu’elle est l »unique légataire d’un très vieil homme mort en Italie, Giuseppe Giangrandi, le frère caché de son ancêtre maternelle. Un miracle pour cette femme esseulée, si seule que personne ne s’apercevrait de son absence, pense-t-elle. Elle décide donc de partir découvrir ce domaine qui lui revient.

En parallèle nous découvrons le vie de Joseph Mandrain, cet homme qui tombe amoureux cinq fois de la même femme. Qui est cette femme qui l’attire tant, pour qui il est prêt à inventer le plus gros des mensonges ? Romantique à souhait il joue avec le feu pour atteindre sa bien-aimée, sans connaître ses sentiments à elle à son égard. Un pari incroyable.

Une histoire folle qui nous invite dans les ruines  de ce château situé dans cette région de l’Italie du nord, de l’Emilie-Romagne. Un décor exceptionnel au cœur des lavandes et des oliviers. Le temps de la lecture nous y sommes et avec Eddie nous tombons sous le charme certain de cet endroit, des gens qui l’accueillent.

Un beau voyage romanesque dans une Italie qui respire les senteurs d’une nature préservée, les produits culinaires d’une richesse considérable. Une lecture qui fait grand bien tout simplement !

Merci beaucoup à la plateforme Netgalley et aux éditions Calmann-Lévy pour leur confiance.

#Commeunenchantement #NetGalleyFrance

Comme un enchantement de Nathalie Hug

Éditions : Calmann-Lévy

Paru : 26 février 2020 – 324 pages – 19,90 euros