Devouchki de Victor Remizov aux éditions Belfond

«  Katia appréciait ces moments passés avec son père. Il avait travaillé toute sa vie comme professeur et parlait peu le matin. Ils se taisaient le plus souvent, se contentant de sentir l’autre, sa présence et sa chaleur familières. À cause de la douleur et de la gêne occasionnée par son corset, Gueorgui dormait mal. Katia et sa mère le bordaient d’oreillers, et il lisait toute la nuit couché, réfléchissait ou prenait des notes au crayon dans un épais cahier. Ce jour-là, Katia comprit qu’il souhaitait partager ses pensées. »

Un enchantement littéraire !

Une lecture intense, en quelques heures, j’ai savouré pleinement cette histoire attachante de deux cousines Katia et Nastia qui afin de fuir une certaine pauvreté, quittent leur Sibérie natale pour la grande ville de Moscou. Elles rêvent d’autre chose, mais de quoi réellement ? Katia a une famille aimante, un papa handicapé suite à un accident, un frère aîné en prison pour soit dit trafic de drogue et un petit frère qui l’adore. Nastia est seule avec sa grand-mère, sa mère se perd dans la boisson.

Ces deux cousines sont totalement opposées, comme peuvent l’être ces deux villes, Beloretchensk d’où elles viennent et Moscou où elles débarquent avec trois fois rien. Katia respire la douceur de vivre, naturelle à souhait et Nastia vulgaire au possible, attire à elle qu’ennuis et grossières personnes. Katia, de sa beauté intérieure, va faire de très belles rencontres. Seulement de ce nouveau travail dans un restaurant de renom, une collocation inattendue, Nastia va en être jalouse. Et décide un plan machiavélique à l’aide de ses nouvelles connaissances du marché.

Ce roman reflète les côtés sombres de l’être humain comme les côtés les plus lumineux, la simplicité et l’opulence, la naïveté et le vice. Il nous livre une Russie en souffrance, en déséquilibre entre bruit et silence, fastes matériels et nature démesurée.

Il y aurait encore beaucoup à dire, mais je ne souhaite pas dévoiler l’histoire…. peut être si vous l’avez lu, ou lorsque cela sera fait, eh bien n’hésitez pas à partager votre propre ressenti !

C’est une réelle rencontre avec cet auteur, je n’aie pas lu son premier roman, mais je suis totalement sous le charme de la puissance narrative….. Un coup de cœur !

Merci aux éditions Belfond et à al plateforme NetGalley pour cette sublime lecture !

#Devouchki #NetGalleyFrance

 

Devouchki de Victor Remizov

Traduction : Jean-Baptiste Godon

Éditions : Belfond

Paru : 24 janvier 2019