Evangelia de David Toscana aux éditions Zulma

 » – Voici Emmanuelle, dit Marie, ce qui veut dire « Dieu avec nous ».

 -Beau prénom, dit Melchior. Emmanuel, roi des juifs. Joseph jeta à Marie un regard lourd d’avertissements, qu’elle ne saisit pas.

 -Reine, dit-elle fièrement. Ma fille sera reine, comme Esther.

Les trois Mages reprirent leurs offrandes et s’en allèrent. Lassés des tours que leur jouait le dieu des Juifs, ils ne retournèrent pas chez Hérode et renoncèrent à chercher quelque nouveau-né que ce soit. »

David Toscana revisite la Bible à sa façon. Ainsi, l’ange Gabriel lors de l’annonciation s’est trompé, il n’a pas prêté attention au sexe de l’enfant et c’est ainsi, dans ce roman, que Marie donne naissance à une fille : Emmanuelle. Cette enfant, devenue femme va devoir faire face à son destin d’élue dans une société très patriarcale, misogyne de cette époque.

Malgré un magnifique travail, une grande connaissance des textes de l’ancien et du nouveau testament qui composent la Bible, une grande érudition et beaucoup d’humour, l’auteur n’est pas parvenu, à mon sens, à faire vibrer cette femme messie dans ma lecture, à regret. Je l’ai trouvé sans émotion aucune, voilà mon ressenti.

Je me suis quelque peu ennuyée à lire ce livre malgré des débuts prometteurs. Car effectivement l’idée m’a enchantée. Ceci dit, je n’ai rien appris, comme beaucoup de lecteur aucune surprise au final, je m’attendais justement à quelque chose de surprenant, de l’ordre de la farce, mais non l’auteur reste fidèle au texte, à tort ou a raison.

Evangelia de David Toscana

Traduction : de l’espagnol (Mexique) par Inès Introcaso

Éditions : Zulma

Paru : janvier 2018 – 426 pages – 22,50 euros

http://www.zulma.fr/livre-evangelia-572158.html