Hôtel de Paris d’Adèle Solann aux éditions Seuil

 » Le téléphone vibre dans sa poche. Justine. Arrivée chez ses parents, exténuée, voyage bien passé, la fin un peu pénible, surtout les petits, Léopold et Béatrix gentils, son père est venu les chercher au train, à Saint-Marc..

La voix rassurante, comme toujours, parfaitement attentive à ne pas le blesser, elle pèse ses mots, évite certains sujets, emploie un insupportable ton caressant. Il se crispe. ce qu’il a prévu pour la soirée ? Genre mère préoccupée, exaspérante. Il rétorque, c’est bon, ça va, ne t’inquiète pas pour moi, je dîne avec Sonia et Fabrice. d’ailleurs, je dois te laisser, je suis très en retard.

Comment aurait été le reste de sa vie s’il avait fait demi-tour, ce soir-là ?  »

Le ton est donné, Justine et Christophe sont en couple depuis une vingtaine d’années, elle est en charge du service de réanimation du centre hospitalier de la Garde et lui est au chômage depuis deux ans, ainsi c’est le premier été qu’elle décide de partir seule avec leurs 4 enfants chez ses parents à Saint-Marc-sur-Mer. Il n’est pas malheureux, bien au contraire, il semble être content de profiter d’une certaine liberté, de faire ce qu’il veut quand il veut,  » Il étouffe de plaisir à l’idée de ne plus être mari, ni père de famille.  »

Quelque chose ne va pas dans leur couple ? Le lecteur est en droit de se poser des questions à ce sujet. Et puis chacun se racontant, nous allons découvrir leur sentiment profond à l’un et à l’autre. Jouaient-ils un rôle, embrigadés dans leur responsabilité en couple et au cœur de la famille composée ?

Il aura suffit de cette invitation de ses amis Sonia et Fabrice, dans ce cabaret gay, pour que Christophe, son corps et son esprit ressentent ce qu’il n’avait jamais jusqu’alors ressenti ou laisser paraître.

C’est une histoire de femme et d’homme, d’un couple dans la tourmente, ils vont traverser l’inimaginable et sauront-ils sortir de cette crise, transformés, cabossés ?

L’auteure Adèle Solann avec ce premier roman, nous invite à un voyage au tourment de l’âme de ces deux être fragiles et qui vont avec leur moyen, essayer de se battre contre les démons, d’un certain point de vue, qui assombrissent une vie bien lisse, ou cet ange, d’un autre point de vue, qui va leur révéler un autre soi.

Merci à la plateforme Babelio et les éditions du Seuil pour leur confiance.

Hôtel de Paris d’Adèle Solann

Éditions : Seuil

Paru : 12 mars 2020 – 332 pages – 18,50 euros