Je cherche encore ton nom de Patricia Loison aux éditions Fayard

 » À Shishu Bhavan, 12 Commissionner Lane à Delhi, les filles-mères vivent cachées. Les visiteurs ne doivent pas les croiser. Les donneuses d’un côté, les receveurs de l’autre. Deux mondes séparés par un couloir et sa balustrade en bois.
Elles prennent leurs quartiers dans un long dortoir. Certaines rêvent de s’y retrouver seules. Mais quand le noir vient brouiller les âmes, quand l’heure de la séparation approche, que le ventre pousse, que le bébé frappe à l’intérieur, il vaut mieux une sœur d’infortune à enlacer, un tissu tendu pour essuyer les larmes qui ne s’arrêtent plus.  »

Je cherche encore ton nom n’est pas un roman, c’est un récit de vie, celui de son auteure Patricia Loison.

En mettant au monde son premier enfant, elle vit un cataclysme intérieur foudroyant. Quand sa maman adoptive s’empare de son bébé, une voix intérieure, celle de sa mère biologique, imagine t-elle, l’encourage à reprendre son bébé par peur qu’elle le lui dérobe. Des peurs venues de très loin, font surface et qu’elle va devoir affronter.

Ce qu’elle n’a pas voulu voir dans son passé, enfant, à ces belles heures de sa vie, ce dernier la rattrape à grande vitesse. C’est alors qu’elle va mener la quête de ses origines, et surtout de savoir qui est sa mère, quelle est son nom ?

Alors qu’elle est journaliste, c’est un déplacement professionnel en Inde  qui va conduire Patricia à franchir les portes de l’orphelinat.

Arrivée bébé de quelques mois à l’aéroport d’Orly en 1971, elle a toujours pensé que sa vie commençait là sans jamais repenser à ses origines. Arrivée dans une famille très aimante qui ne lui a jamais rien caché, tout était limpide. A 30 ans sa maman biologique lui confie ce fameux dossier de l’adoption. Elle aurait très bien pu vivre ainsi si elle n’avait pas vécu ce tremblement de terre en elle à l’arrivée de son premier enfant.

« L’adoption est un don et un déchirement. »

Ce récit est un très beau témoignage d’enfant adoptée devenue adulte. De plus en plus voix leur est donné et c’est heureux pour essayer juste de comprendre et non de juger trop rapidement, parents et enfants et Histoire.

J’ai eu grand plaisir à découvrir un nouveau vécu, cette quête au pays même de l’adopté, l’accueil qui peut lui être réservé lors de sa venue dans l’orphelinat de ses premières heures

Ce récit a fait écho avec ma lecture d’il y a tout juste quelques jours  Une fille secrète de Shilpi Somaya Gowda qui avait fait vibrer mon cœur .

Merci à la plateforme Netgalley et aux éditions Fayard pour leur confiance.

#JeChercheEncoreTonNom #NetGalleyFrance

Je cherche encore ton nom de Patricia Loison

Éditions : Fayard

Paru : 10 avril 2019 – 216 pages – 17 euros