La fille de Dar Baroud de Najib Arfaoui aux éditions L’Harmattan

«  Effectivement, j’ai quinze ans et jusqu’ici jamais mon père n’a levé la voix sur moi, jamais il ne m’a imposé quoique ce soit si ce n’est la discipline et l’endurance, jamais il ne m’a traitée de cette façon. Que se passe-t-il ? Son visage n’est plus le même. Il a le front plissé comme si je l’avais offensé. Quelle faute aurais-je commise ? Je suis déboussolée. Je retiens en moi un grand bouillonnement. J’ai envie de hurler à mon tour, mais ne comprenant rien à ce qui arrive, pressentant une catastrophe, j’obtempère alors que j’ai envie de tout casser.  »

L’émotion est grande en refermant ce livre. Oui comment ne pas être touché par cette jeune fille Karima qui se dévoile à nous à l’âge de 15 ans et que nous allons suivre, au fil des pages, dans les étapes qu’elle va surmonter pour devenir la femme qu’elle est au fond d’elle même.

Née à Tanger, son père souhaitait un fils, dès lors il l’a appelé Krimo, elle a été élevée comme un garçon manqué, au cours de ces années 70, se confortant dans un certain rôle. Et puis un jour, ne pouvant plus cacher la femme en devenir, son père l’a fiancée à Mohamed. Tous les deux bacs en poche sont partis en France poursuivre leurs études. Chacun a très vite fait son chemin afin de s’épanouir dans ce qui animait leur corps et leur esprit.

C’est une belle histoire d’une femme qui découvre peu à peu la vie à travers ses rencontres, ses engagements passionnés, ses combats et un amour. Ce livre ouvre un dialogue riche, oui, il y aurait beaucoup à dire devant une tasse de thé à la menthe, partagée entre amis, sur une terrasse de café face à la mer…. Je me contenterai de l’immense plaisir de la lecture que fut celui de la Fille de Dar Baroud, de cette claire voyance sur le liberté, les choix, l’engagement………

Merci Babelio et la masse critique pour cette rencontre livresque !

La fille de Dar Baroud de Najib Arfaoui

Éditions : L’Harmattan

Paru : septembre 2020 – 160 pages – 17 euros