L’absente de Lionel Duroy aux éditions Julliard

 » Il s’enferme à son tour dans la salle de bain. Quand il ressort, il ne la voit ni dans le lite ni ailleurs. Il se fige au milieu de la pièce. Elle est partie ! En même temps que la sidération, il éprouve la tristesse du vide – un imperceptible froissement dans la région du cœur. L’idée qu’il est déçu le traverse, et il en est aussitôt irrité. Ça alors ! Il n’en revient pas. C’était donc une folle. Il est tenté d’aller vers la porte, de l’ouvrir pour regarder dans le couloir, à droite, puis à gauche. Pour en avoir le cœur net. Mais c’est vers le lit qu’il se dirige, et avant même d’accomplir le geste, il peut déjà se figurer la scène…. Elle est là ! « 

Augustin de son prénom, le narrateur est un homme divorcé,  qui vient de devoir vendre sa maison avec tous ses souvenirs et qui est de ce fait complètement perdu. Écrivain de renom , seulement il est bouleversé par les évènements, il ne sait plus où aller, et part en vagabondage sur les routes de France. De rencontres en aventures très particulières, comme cette femme qui le poursuit, il va en revoyant des photos de famille, de sa mère, décider d’écrire son prochain roman sur elle. C’est ainsi  qu’il prend la direction de  Bordeaux, ville natale de sa mère. Et c’est là, à mon goût, que je suis saisie complètement par l’histoire. C’est passionnant d’être aux côtés de cet homme en quête de découvrir qui était sa mère qu’il n’affectionnait pas.. mais qui l’attirait.. Pourquoi ? et comment va t-il retrouver l’envie d’écrire, comme se retrouver lui-même….Magnifique !

L’absente de Lionel Duroy

Éditions : Julliard 

Paru : août 2016 – 352 pages – 20 euros