L’aile des vierges de Laurence Peyrin aux éditions Calmann Levy

«  Écoute moi, Maggie, dit-il en relevant son menton têtu. Il ne s’agit pas seulement de toi et moi, et de..(il réfléchit). Cette chose qu’il y a entre nous. Il s’agit d’un projet de vie. J’aurai bientôt rempli ma partie du contrat. Tenu ma parole. ( Voyant qu’elle baissait sa garde, il déposa un baiser sur ses lèvres. ) Attends-moi, Maggie. Ne laisse pas le formidable hasard qui nous a réunis ne déboucher sur rien..Par respect pour tous ceux qui ne trouvent jamais l’âme sœur..( Il eut un sourire léger.) Voilà qui devrait interroger ta conscience sociale. »

Après la drôle de vie de Zelda Zonk et de Miss Cyclone, voici le dernier roman de Laurence Peyrin : L’aile des vierges. Dans le contexte historique des années après guerre, 1946, en Angleterre, une jeune femme, petite fille d’une des premières suffragettes, fille d’une sage femme féministe, Maggie O’Neill, suite à la mort de son jeune époux, entre aux services d’une famille bourgeoise, malgré ses convictions. En effet élevée par des femmes cultivées et de caractère, à son tour elle souhaite partir aux États-Unis pour des études de médecine. Dans un futur proche il en est donc tout autre. Et c’est là dans cette grande maison bourgeoise, que la rencontre se fait entre le maître de maison et elle, simple domestique. Une rencontre qui va bouleversée sa vie, elle va lutter comme se laisser aller à ses pulsions les plus naturelles. Mais quel avenir peut avoir cette histoire ? Cela vous l’apprendrez en lisant cette merveilleuse histoire d’amour.

Un roman envoûtant, d’un romantisme comme on en fait plus. Pour moi, un grand plaisir de lecture que je recommande vivement. Merci à son auteure.

L’aile des vierges de Laurence Peyrin

Éditions : Calmann Lévy

Parution : avril 2018 – 466 pages – 20,50 euros

https://calmann-levy.fr/livre/laile-des-vierges-9782702161760

Lien de ma chronique pour le Web Morbihan Magazine :

http://webmorbihanmagazine.com/2018/09/10/livres-et-nous-laile-des-vierges-de-laurence-peyrin/