Les Bourgeois  d’Alice Ferney aux éditons Actes-Sud

 » Le temps passait déjà sur eux tous et ils ne le voyaient pas, stupéfaites quand les choses ou les personnes avaient tellement changé qu’il fallait bien en convenir. Alors les anciens réalisaient ce qui avait disparu ou ce quui était apparu. Les anciens voyaient tout. Ceux qui vieillissent regardent ceux qui deviennent adultes alors que l’inverse est rare. La jeunesse est aveuglée par la jeunesse, elle n’a même pas idée des âges de la vie : à l’adolescent, le trentenaire paraît vieux. Ainsi ceux des Bourgeoins qui se déployaient ne prêtaient pas attention à ceux qui se courbaient…… »

Cette famille du nom des Bourgeois est composée de 8 frères et 2 sœurs, nés à Paris entre 1920 et 1940. Avec eux nous revivons la grande Guerre et les prémices de la seconde, la décolonisation et mai 68.. C’est très intéressant de voir les évènements de leur point de vue, de cette classe sociale. Et cela soulève des questions, amène des réflexions différentes .

L’auteure a merveilleusement bien décrit cette famille, comme ces époques traversées, un roman familiale sous fond de la grande Histoire, c’est passionnant. Une très belle fresque dans laquelle on ne trouve aucun ennui ! J’ai beaucoup aimé et j’ai apprécié retrouvé la plume d’Alice Ferney que j’affectionne beaucoup.

 Les Bourgeois d’Alice Ferney   

Éditions : Actes-Sud                                                  

Paru : aout 2017 – 350 pages – 22 euros