Les Incroyables Aventures des sœurs Shergill de Balli Kaur Jaswall aux éditions Belfond

 » À Rajni, Jezmeen et Shirina : Si vous vous souvenez bien, quand j’ai découvert que j’avais un cancer, je voulais entreprendre un pèlerinage en Inde pour honorer les principes des gurus. Avec l’aide des médecins, vous avez réussi à me convaincre que c’était une mauvaise idée à cause de mon état de santé déjà déclinant. Pourtant, je pense que ce voyage m’aurait fait beaucoup de bien, au moins sur le plan moral. Voici une liste des endroits que j’aimerais que vous visitiez pour moi une fois que je ne serai plus de ce monde. Le voyage devrait durer une semaine et vous mènera sur les routes de Delhi, d’Amritsar et j’en passe. Ensemble, vous devrez effectuer un seva pour venir en aide aux autres et pratiquer la modestie, vous baigner dans un sarovar pour laver et purifier votre âme, et marcher jusqu’aux sommets de la spiritualité pour rendre grâce au corps, notre enveloppe charnelle sur Terre. Je souhaiterais aussi que vous répandiez mes cendres en Inde. J’ai également inclus dans l’itinéraire détaillé à la page suivante quelques lieux que j’aimerais que vous visitiez parce que je n’aurai jamais la chance de le faire. Regardez le soleil se lever depuis la Porte de l’Inde, partagez un repas frugal… Je voudrais que vous goûtiez aux petits plaisirs que la vie vous offre. S’il vous plaît, faites-le pour moi. Vous m’aiderez ainsi à achever mon voyage sur Terre et entamerez par la même occasion un nouveau chapitre de votre propre vie.Avec tout mon amour,Votre mère, Sita Kaur Shergill.  »

Voilà les dernières volontés d’une femme, d’une mère Sita, à ses trois filles. Sita veut mourir, elle souffre trop de ce cancer qui l’a ronge petit à petit. Et elle leur confie cette lettre dans laquelle les filles vont découvrir un voyage que leur mère aura bien fait de leur préparer, un voyage pèlerinage en Inde.

Sita vit à Londres avec deux de ses filles, elle est originaire de l’Inde, la dernière fois qu’elle y est allée c’est avec sa fille aînée suite au décès de son mari. Ce voyage a métamorphosé Rajni dévoilant à son retour un comportement pas des plus faciles à vivre pour ses sœurs comme sa maman. Pourquoi, qu’est-ce qui s’est donc passé au cours de ce voyage ? Pourquoi leur mère n’est jamais retournée ? Qu’elle n’a plus aucun lien avec la famille ?

Tout au long de ce récit, nous allons voyager aussi, quitter Londres et Melbourne où réside la petite dernière Shirina depuis qu’elle s’est mariée, pour atterrir à Delhi et nous laisser guider dans les plus beaux temples de confession Sikh.

Trois sœurs qui ne s’entendent pas à merveille, se cachent des vérités vont devoir se supporter le temps de ce voyage au pays de leurs origines. Vont-elles parvenir à surmonter leurs vives émotions, se dévoiler les unes aux autres ? Je ne vous en dévoile pas davantage.

C’est un roman sur le partir, la fratrie, sensible, émouvant et drôle parfois, la double culture anglo-indienne. L’auteure nous présente une réalité, une famille, des êtres qui s’aiment et se disputent, naissent et meurent, ensembles ou seuls … la vie quoi ! Tout cela dans un décor spécifique, l’Inde, nouveau rendez-vous que j’ai bien apprécié, je voyais les scènes, les visualisais parfaitement. J’entendais ces trois sœurs à la découverte de ce pays qui n’était pas le leur, les colères, les joies comme les danses rythmées indiennes. Les odeurs ont parfumés cette lecture savoureuse comme un plat épicé aux couleurs de la vie.

A propos de l’auteure, elle est née à Singapour, Balli Kaur Jaswal a grandi au Japon, aux Philippines et en Russie. Son précédent roman édité chez Belfond également en 2018 :  Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique à connu un vif succès.

Les incroyables Aventures des sœurs Shergill de Balli Kaur Jaswal

Traduction : de l’anglais (Singapour) Laura Vaz

Éditions : Belfond

Paru : 5 mars 2020 – 384 pages – 21,90 euros

 

Merci infiniment à la plateforme NetGalley et aux éditions Belfond

#LesIncroyablesAventuresdessoeursShergill #NetGalleyFrance