Les lettres d’Esther de Cécile Pivot aux éditions Calmann-Lévy

 

 

 

 

C’est le deuxième roman de cette auteure que je lis et comme pour le premier je reste conquise par une écriture simple et séduisante pour nous raconter la vie de personnes sensibles.

Esther est libraire à Lille et organise des ateliers d’écriture. Suite au décès de son père elle vit dans la colère.

Écrire serait-il un moyen de calmer cette colère comme tout autres sentiments nuisibles au bien être de chacun ?

Elle se lance en proposant un atelier d’écriture épistolaire. Jeanne, Juliette et Nicolas, Samuel et Jean vont répondre à cette proposition. C’est ainsi qu’au fil des pages nous allons de leur plume découvrir leur vie, ce qu’ils sont. Ils ne se connaissent pas et pourtant ils n’hésitent pas à se confier les uns aux autres.

C’est tout simplement très beau de lire leur partage, leurs mots d’amour comme de souffrance. Se livrer ainsi n’est chose évidente, il faut oser, oser prendre la plume en délaissant les claviers.

Pour une grande amoureuse de la correspondance, j’ai été séduite et je tiens à vous remercier tout particulièrement Cécile de nous avoir offert, à nous vos lecteurs, un style différent, pour nous raconter des histoires de vie touchantes.

#LeslettresdEsther #NetGalleyFrance

Les lettres d’Esther de Cécile Pivot

Éditions : Calmann-Lévy

Paru : 19 août 2020 – 320 pages – 19,50 euros