Les parenthèses de Bahia de Cendrine Barrois-Gautier

 » Au cours de l’après-midi, Bahia achève son tableau. Résine, bouts de papiers. Toujours quelques parties du corps apparentes, d’autres cachées sous le voile de la pudeur. Elle est douce avec elle-même, suppute pour les autres, rien de plus.

En enfilant son manteau, elle regarde ses tableaux comme des moments du passé. Le bord de  mer est son univers. Elle s’y rend comme elle peut boire un verre lorsqu’elle est bien accompagnée. Les lumières du Golfe en font un tableau en perpétuelle évolution. Les marées, ses bateaux, la verdure, le lent mouvement de l’eau et ses quelques êtres humains qui prolongent la grève. Les pêcheurs à pied qui glissent sur la vase, genou à terre, comme pour remercie la nature avant le couchant. »

C’est une grande maison sur les bords du Golfe du Morbihan, c’est l’univers de Bahia, son monde, le lieu de sa création. Elle est peintre. Mariée à Stuart, un américain trop souvent absent, mais qu’elle aime si fortement, elle cherche, mais quoi ? Très entourée d’amis fidèles, elle ne parvient pas à trouver le bonheur ? Sait-elle ce que bonheur veut dire ? Malgré les paroles chaleureuses et attentionnées de son vieil ami, un prêtre marin. Elle se laisse berner par les premiers bras tendus d’un homme séducteur, possessif, marié, papa d’un petit Tom.

Cette histoire est touchante, cette femme en quête d’un bonheur immortel, lumineuse par bien des côtés mais qui n’a pas toujours le recul face aux évènements, se laissant séduire dans ce qui peut faire souffrir un être, va s’enrichir au fil du temps de ces vécus pour enfin se réaliser ! Mais il faudra qu’elle aille au bout de ses limites, que la douleur frappe à sa porte.

Ce roman est joie, rires et larmes, amitiés et amours. Il communique cette joie d’être ensemble avec ceux qui font votre vie un bonheur, surtout ne pas passer à côté, car à tout moment tout peu basculer.

Cendrine Barrois-Gautier, diplômée en sciences humaines à la Sorbonne, a été chroniqueuse à l’Huma, pigiste au Figaro et au quotidien Ouest France. Elle a également co-écrit Ciao Ciao, trois tours du monde pour un amour, publié aux éditions Lattès en 1992

Nos pas se sont croisés il y a une vingtaine d’année et c’est avec plaisir que je l’ai revue à l’occasion du spectacle qu’elle donne avec le chanteur compositeur Luc Padilla autour de l’album Joshua

Les parenthèses de Bahia de Cendrine Barrois-Gautier

Laveryjolie, 2018

ISBN : 978-2-9563923-0-9 –  353 pages – 20 euros