Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu aux éditions Actes-Sud      Prix Goncourt 2018

 » Il courut comme ça un moment, mais il ne savait pas où aller et n’avait pas l’intention de rentrer. Il en voulait à la terre entière. Il n’y a pas si longtemps, il lui suffisait de se taper des popcorn devant un bon film pour être content. La vie se justifiait toute seule alors, dans son recommencement même. Il se levait le matin, allait au bahut, il y avait le rythme des cours, les copains, tout s’enchaînait avec déconcertante facilité, la détresse maximale advenant quand tombait une interro surprise. Et puis maintenant, ça, ce sentiment de boue, cette prison des jours.  »

Leurs enfants après eux, titre empreint d’un passage de la Bible, dans l’Ancien Testament, le Siracide, raconte un monde qui se meurt. Au cœur d’une vallée imaginaire de Lorraine, l’auteur dresse des portraits de jeunes adolescents, fils d’ouvriers, comme Anthony, fils d’immigrés comme Hacine, sur quatre étés,  de l’année 92 à 98. Il raconte cette vie simple, cette quête que mènent les adolescents en règle « générale ». Ils sont animés d’une certaine rage, de vitesse, du désir, de sexualité dans une ambiance alcoolisée, enfumée. J ai apprécié la lecture, néanmoins sans un effet miroir pour moi et avec une certaine tristesse. Notre société est faite de plusieurs mondes effectivement et j’entends très bien celui que l’auteur restitue ici, un monde qu’il connaît parfaitement sensiblement puisque ce fut le sien, celui qu’il a fui à jamais mais qui lui revient sans cesse. Je pense que l’auteur a parfaitement réussi cet exercice et qu’il nous offre avec ce roman un portrait juste .

Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu

Éditions : Actes-Sud

Parution : août 2018 – 426 pages – 21,80 euros