Ma dévotion de Julia Kerninon aux éditions La brune au rouergue

 » A l’hiver 1959, nous vivions ensemble depuis déjà trois ans, et nous allions vivre encore seize années dans cet appartement, à Amsterdam. La nuit, j’entendais parfois des bruits sortir de ta chambre, et j’étais incapable de déterminer si tu pleurais ou si tu faisais l’amour. Tu étais jeune, et enthousiaste, et tu cherchais désespérément ta voie. C’est à cette époque que tu as décidé de ressortir de l’armoire où tu l’avais rangée en arrivant  ton antique machine à écrire. Tu l’as posée sur le bureau de ta chambre et puis tu m’as dit que dorénavant , tu allais écrire des romans.  »

Dévotion, littéralement cela signifie :  Attachement quasi religieux à quelque chose ou quelqu’un ; vénération (cf : Larousse)

C’est le deuxième roman de cette auteure que je lis, après Une activité respectable publié en 2017. D’une écriture agréable, dense elle nous raconte ici une femme, Helen qui à l’aube de ses 80 ans, croise sur son chemin l’homme qu’elle a toujours aimé : Frank. Amis d’enfance, ils ont quitté leur famille ensemble, pour elle, étudier la littérature à Amsterdam et lui se chercher ! Alors qu’elle va trouver son équilibre dans son métier d’éditrice, lui va se réaliser dans la peinture. Mais qu’est-ce qui les lie véritablement ? Car lui vit sa vie, aime plusieurs femmes, et semble vivre au crochet d’Helen, c’est ce qu’elle ressent. Alors ils vont vivre l’amour, le désamour, ils vont se quitter pour mieux se retrouver jusqu’au jour où ce n’est plus possible qu’il vont devoir vivre un drame.  C’est à cette croisée des chemins, qu’elle va lui raconter en 6 heures, sa vie, ce qu’il a été pour elle, elle va enfin se libérer.

L’auteure nous entraîne dans cette relation d’homme à femme, dans toute sa complexité lorsque les choses, les sentiments ne sont pas dit, que ces êtres ne parviennent à être sincères avec eux même comme avec l’autre. Étrange tout de même mais combien j’imagine assez réaliste. Une lecture que j’ai beaucoup apprécié.

 

Ma dévotion de Julia Kerninon

Éditions : La brune au rouergue

Parution : mai 2018 – 299 pages – 20 euros

https://www.lerouergue.com/catalogue/ma-devotion