Médée et ses enfants de Ludmila Oulitskaïa aux éditions Gallimard

Médée Mendès née Sinopli a perdu son mari il y a a de longues années. Médée était infirmière, cueilleuse de sauge, de thym et de menthe sauvage. Elle n’a jamais connu la maternité, seulement elle a beaucoup donné à ses nombreux neveux et nièces de sa très grande famille, comme par ailleurs elle avait soutenu ses jeunes frères et sœurs à la mort de ses parents. C’est une femme au grand cœur, sensible, ayant connu la souffrance sans jamais s’apitoyer sur son sort.

Une histoire de femme, de jeunesse dans un contexte historique marquant, la Russie, la Grèce, la Crimée Orientale, et la disparition des Tatars

La plume de Ludmila Oulitskaïa est délicate, seulement d’un point de vue forme, j’ai trouvé qu’il n’était pas facile de la suivre dans ces époques toutes différentes, avec ces personnages aux petits noms qu’il faut mémoriser pour ne pas se perdre.

Médée et ses enfants est une envolée littéraire des plus exceptionnelles !

Médée et ses enfants de Ludmila Ouliskaïa

Traduction : du russe par Sophie Benech

Éditions : Gallimard, collection du monde entier

Paru : 14/04/98 – 336 pages – Broché : 23,90 euros