Oublier les fleurs sauvages de Céline Bentz aux éditions Préludes

C’est l’histoire du destin d’une jeune fille. Céline Bentz semble, s’être inspirée de la propre vie de sa mère d’origine Libanaise.

Amal vient d’obtenir son baccalauréat avec mention en 1985, ce qui lui permet une bourse pour des études à l’étranger. Son frère, il y a déjà quelques années a quitté son pays pour la France, c’est là qu’il a fondé sa famille et c’est là qu’Amal décide à son tour de partir étudier. Pas facile de quitter les siens, son amoureux…un pays en guerre… Et pourtant elle ose cet envol qui elle le sait fera d’elle une autre personne à jamais.

Les thèmes forts de l’exil, des traditions et des destinées sont ici mis en avant. Le thème de l’exil est universel, nous retrouvons les mêmes souffrances, la solitude, les mêmes espoirs, les mêmes conséquences de ce qu’est le départ, quitter un pays, c’est partir tout en sachant qu’il est impossible ensuite d’y revenir comme au départ….. les regards, les comportements, les jugements….sont là pour rappeler ce jour du départ… A l’étranger, vous êtes toujours l’étranger, celui qui arrive d’ailleurs et très vite vous devenez l’étranger des vôtres…. de ceux qui eux sont restés au pays. Vivre entre deux cultures, deux pays est très complexe.

Un grand merci à Babelio et aux éditions Préludes de m’avoir permis cette lecture !

#babelio

#rentréelitterraire

Oublier les fleurs sauvages de Céline Bentz

Éditions : Préludes

Paru : 25 août 2021 – 347 pages – Broché : 18,90 euros – numérique : 13,99 euros