Petite de Sarah Gysler aux éditions Équateurs

«  Je ne sais pas qui nous a un jour mis dans la tête qu’il faut faire qu’une seule chose dans notre vie. La même activité chaque jour, le même toit chaque nuit, les mêmes vacances chaque année. Le spoiler qui donne envide de déprogrammer la série … Dès l’adolescence, on nous pousse à choisir un métier, un seul domaine, comme si l’humain était monolithique. Achetez-vous un couteau suisse et n’utilisez que le petit ciseau. Quel gaspillage de talent !  »

 

Pas vraiment un roman, mais le partage du vécu d’une jeune femme d’une vingtaine d’année, qui a décidé très rapidement de quitter l’école, son travail, la famille pour partir sur les routes du monde.

C’est son mal être dans la société qui sait si parfaitement nous conditionner qui lui a donné plusieurs signaux d’alertes.. Elle aurait pu prendre des cachets (miracle) à vie, non elle a préféré oser ouvrir de nouvelles portes, se construire son bonheur comme son corps et son esprit l’entendaient.

Il fallait oser elle l’a fait !

Ce texte m’a touchée et a laisser ressurgir en moi tant de souvenirs .. Cette Europe, au même âge qu’elle je l’ai aussi traversée en auto-stop, un besoin de rencontre, pas forcément de voir et découvrir du paysage, bien que cela fait partie intégrante du voyage mais surtout de rencontrer. Et quoi de meilleure façon que le stop !!!

 » Une expérience aussi intense reconfigurait ma vision de l’auto-stop, rien à voir avec mon idée de départ, « rentabiliser un espace dans la voiture « . Ce jour-là, j’ai compris la vraie valeur de mes pouces opposables. Quel fabuleux outil pour se rencontrer !  »

Un magnifique plaidoyer pour la LIBERTÉ .  Liberté d’être, liberté de faire, liberté de vivre.

http://laventurierefauchee.com/

Petite de Sarah Gysler

Éditions : Équateurs

Paru : juillet 2018 – 185 pages – 18 euros