Portraits au visage manquant de Julie Nakache aux éditions d’écarts

 » les sirènes retentissent, loin. IL fait beau, un soleil à se demander si on a le droit au malheur. Louis éprouve intensément le bleu du carnet sur lequel ses doigts se sont fermés. le bleu de l’imaginaire. Il songe aux couleurs de la mer, aux Arabes assis aux terrasses des cafés, à Camus. Puis le gisant s’offre à son regard de peintre. Mort : étrange mort. Debout devant un mort : étrange sensation. »

 Louis est un peintre qui est à la recherche d’un visage perdu. Élise, la  femme végétale, toujours accompagnée de sa chienne, recueille des larmes d’hommes et les fait éclore dans des pots de terre.

Ce roman est puissant, très poétique et noir, entre réalité et imaginaire, un monde, un monde propre à cette auteure de grand talent. Rares sont les plumes si poétiques aujourd’hui.  Julie Nakache ose l’impensable, franchit des frontières invisibles et en fait son décor. Ce fut une très belle rencontre, après cette lecture, j’ai lu son autre roman Le reflet des méduses, qui est également à découvrir !

Portraits au visage manquant de Julie Nakache

Éditions : Ecarts

Paru : 2014 – 140 pages – 20 euros

Un lien du livre en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=1MKP6wf0DN0