Sept jours au Mazet-St-Voy d’Yves Montmartin aux éditions Venasque

«  Je m’appelle Lazare comme le type à qui Jésus a dit un jour : « lève-toi et marche. » Ma mère avait choisi ce prénom, car elle était persuadée qu’ainsi je marcherais plus tôt. J’ai effectivement fait mes premiers pas alors que je n’avais même pas dix mois. Mon père, Aimé Tuchendili, qui était philosophe à ses heures, a simplement dit : « Lazare fait bien les choses. » Mon père paraissait indestructible, il ressemblait au géant des contes de mon enfance. Il était solide comme ces vieux chênes que l’on voit isolés au milieu des champs, mais comme un arbre il a été foudroyé. Aimé est mort d’une crise cardiaque, il y a cinq ans, sur la cuvette des WC de notre petite maison. Moi je suis mort cette nuit, dans les toilettes de « La Sardine » d’une balle de calibre 7, juste entre les deux yeux.  »

Deux amis, Germain et Jacques se retrouvent 7 jours dans ce village de Haute-Loire en cette fin d’année 2018. Tous les deux sont veufs, ils aiment se raconter des histoires et chaque année qu’ils se retrouvent ainsi tous les deux, ils se choisissent un thème. Cette année ce sont des intrigues policières. Bien installés au coin du feu Germain commence la première histoire en partance pour la Corse. N’ayez crainte, je ne vais pas vous racontez ici chers lecteurs les sept histoires, oh non, comme Yves, je vous invite à les lire, les découvrir et essayer de trouver qui dans chacune d’elle peut être le meurtrier, si meurtre il y a !!

C’est vraiment très agréable à lire et quand nous arrivons à la fin du récit qui nous a tout de même baladé de la Corse à la Bretagne en passant par la Libye, on en redemande. Voilà le regret que je pourrais émettre à cette lecture terminée, c’est que c’est trop court !! Désolée Yves, d’en redemander aussi rapidement. En attendant sachez que je reconnais pleinement le travail effectué pour nous avoir donné ce plaisir de lecture inattendu ! Merci à vous.

Sept jours au Mazet-St-Voy d’Yves Montmartin

Éditions :  les éditions du Venasque

Paru : 7 janvier 2020 – 190 pages – 16 euros