Si seulement Lucie de Vincent Engel aux éditions Hachette Romans

«  Je n’ai d’abord vu que sa chevelure dorée, abondante. J’ai pensé à un truc débile, du genre qu’elle faisait concurrence au soleil. Ça s’appelle un cliché. Si j’écrivais un roman, ce serait exactement ce qu’il ne faudrait pas écrire. Mais je n’écris pas un roman. C’est l’histoire de Lucie. J’étais au premier étage de notre immeuble. Elle venait d’arriver avec ses parents et un camion de déménagement. Le camion et Lucie étaient à l’arrêt ; tous les autres s’affairaient. Elle restait là au milieu du trottoir, toute seule malgré l’agitation. Je n’exagère pas ; après ses cheveux, ce que j’ai vu, c’est sa solitude. Une solitude qui rayonnait doucement, qui dessinait un léger halo autour d’elle, comme pour la protéger. Et j’ai tout de suite aimé cette solitude.  »

Je n’ai pas pour habitude de lire tes romans ados mais là, j’avoue que c’est le nom de l’auteur que j’affectionne beaucoup en littérature générale qui m’a attirée pour cette lecture sur la plate forme de Netgalley.
Quelle joie, ah oui vraiment de la première page à la toute dernière j’ai aimé accompagner ces deux jeunes lycéens. Lucie et Jim, adorables car justement pas comme les autres ! C’est ce qui m’a séduite et ce qui fait leur charme, ils n’écoutent pas la même musique, ne lisent pas les mêmes livres, n’ont absolument pas les mêmes centres d’intérêts. Ils préfèrent rêvasser dans les bois que de faire les boutiques.
La première fois qu’il se sont vus, Jim a admiré les cheveux de Lucie et a été touché par sa solitude. Elle, alors qu’elle subissait un déménagement non souhaité dans cette ville inconnue, dans cet immeuble hideux à ses yeux, elle a aperçu ce regard posé sur elle, a senti la douceur de son visage, elle l’a trouvé beau ce jeune garçon.
Seulement voilà, Lucie s’interdit de succomber à ces charmes, de l’aimer car elle est envahie par ses peurs, des peurs venues de loin, d’un secret qu’elle étouffe en elle même.
Comment vont-ils alors se rencontrer ? Une amitié ou un amour est-il possible entre ces deux êtres qui au fond s’attirent déjà dès le premier regard ?
Ah il faut le lire ce roman, il est beau, tendre à souhait, pour la grande rêveuse que j’ai toujours été, des premiers amours jusque toujours ….. j’ai été séduite !

Merci à Vincent Engel qui avec Lucie et Jim, nous embarque dans une histoire vraiment très touchante.

Un grand merci à NetGalley et les éditions Hachette romans pour leur confiance.

#SiSeulementLucie #NetGalleyFrance

Si seulement Lucie de Vincent Engel

Éditions : Hachette romans

Paru : 3 juillet 2019 – 13,90 euros

#SiSeulementLucie#universelicec