Sous couverture d’Emmanuelle Collas aux éditions Anne Carrière

Ils se sont aimés puis à force d’absence ce sont perdus de vue. Grâce à l’internet les réseaux sociaux, Myrto retrouve Alexandre.

«  Rencontrés très tôt, nous nous sommes aimés avec passion, puis nos vies ont emprunté des chemins de traverse sans pour autant nous quitter vraiment.  »

Myrto a fondé une maison d’édition littéraire après avoir délaissé petit à petit la recherche sur l’histoire ottomane. C’est une grande passionnée de l’Orient comme Alexandre. Lui agit autrement dans ces décors qui les fascinent tant l’un que l’autre. Que fait-il au juste ? Myrto souffre de ces absences et ces non-dits. Alexandre est au secret, il ne peut dévoiler où il est et ce qu’il fait. Alors Myrto attend, attend toujours le retour, des nouvelles.

C’est l’histoire d’un amour, un grand amour, c’est l’histoire d’une attente, dont l’auteure nous décrit les angoisses, les interrogations, les souffrances. C’est l’histoire de la joie d’être en présence l’un à l’autre quand tout semble perdu !

J’ai le sentiment d’avoir vécu une autre attente dans cette lecture, l’attente de quelque chose qui n’est jamais arrivé…. Mais est-ce à tord ? Je me pose la question en terminant ma lecture. En effet pourquoi attendre toujours quelque chose de plus, d’être surpris ……nous faudrait-il toujours plus ? Le texte est bien écrit, l’histoire très belle en soi. Alors pourquoi ne pas s’en satisfaire tout simplement ?

#Souscouverture #NetGalleyFrance

Sous couverture d’Emmanuelle Collas

Éditions : Anne Carrière

Paru : 23 octobre 2020 – 224 pages – Broché : 18 euros – Ebook : 12,99 euros