Underground Railroad de Colson Whitehead

 » Presque toute la plantation nord était partie de faire servir à la cuisine, mais Caesar s’était attardé…..

 » Je peux te parler ?  » demanda-t-il.

Cora en éprouva une certaine fierté. » Qu’est-ce que ej peux faire pour toi, Caesar ? »

Il ne prit pas la peine de vérifier si quelqu’un pouvait les entendre. Il savait qu’il n’y avait personne, car il avait tout planifié.  » Je retourne dans le Nord, dit-il. Bientôt. Je vais m’échapper. Je veux que tu viennes. »

Cora se demande qui lui avait soufflé cette plaisanterie.  » Toi, tu va dans la Nord. Eh bien, moi, je vais aller manger. »

Cora, une jeune fille de 16 ans est esclave dans une plantation de coton gérée par un maître sans pitié dans l’état de la Géorgie. Quand Caesar lui demande donc de s’évader avec lui, elle accepte le défi . Et c’est de là qu’elle va vivre des aventures incroyables, une véritable épopée, traquée par l’homme blanc, un terrible chasseur d’esclaves. de la Caroline du Sud à l’Indiana.. Cora avec l’aide de personnes exceptionnelles, précieuses et de cet underground railroad va affronter toutes ses peurs pour gagner sa liberté.

Un roman époustouflant, très sombre relatant les horreurs dont sont capables certaines âmes humaines. Certes Underground Railroad, c’est l’Histoire d’un pays, l’Amérique, mais au delà de cela, je dirais que c’est révéler les côtés les plus atroces, les plus terrifiants de l’âme humaine, tout ce que l’homme, qu’il soit d’ici ou d’ailleurs noir ou blanc, (car malheureusement il ne faut pas omettre que ces hommes noirs devenus esclaves aux États-Unis ont été très souvent vendus par leur propre frère , Cf ; Bakhita, le dernier roman de Véronique Olmi, par exemple..) peuvent être complètement habités par la haine, le mal absolu.

 » Joan Watson était née à la ferme. Elle avait 6 ans ce soir-là. A la suite de l’attaque, elle avait erré dans la forêt pendant trois jours….Une fois adulte, elle se décrirait comme une étudiante de l’histoire américaine, sensible à l’inéluctable. Elle disait que les communautés blanches s’étaient simplement alliées pour se débarrasser de la forteresse noire en leur seine. C’est comme ça qu’agissent les tribus européennes, disait-elle. Ce qu’elles ne peuvent pas contrôler, elles le détruisent. »

Ce qui est terriblement bien décrit ici, c’est ce qui faisait peur aux blancs à cette époque, ces émigrés venus d’Irlande, du vieux continent, chassant, exterminant, l’Indien pour s’approprier leurs terres, exploitant ces noirs, c’était que ces derniers  restent soumis et surtout ne découvrent pas l’écriture……De très beaux passages, de Cora qui à tout prix veut connaître le monde des livres…

Je viens de terminer ce livre, mais je peux vous assurer qu’il me hante encore tant par sa force, la puissance du récit comme des personnages.  C’est une invitation à la réflexion philosophique, politique et surtout nous pouvons nous poser la question : Et aujourd’hui ?.. A lire absolument ! Coup de coeur

Ce roman a reçu le National Book Award et le Prix Pulitzer.

 

Underground Railroad de Colson Whitehead

Traduction : de l’américain par Serge Chauvin

Éditions : Albin Michel

Paru : août 2017 – 397 pages – 22,90 euros

http://www.albin-michel.fr/ouvrages/underground-railroad-9782226393197