Une femme en contre jour aux éditions Notabilia

«  Vivian a vingt-cinq ans, son art est là. Photographe de rue. Prête à saisir l’illimité de la vie dans son objectif. Prête à capter l’insaisissable. L’éphémère. Saisir la lumière des choses avant qu’elle ne s’efface, selon le mot du poète Bashō, le maître du haïku. Vivian marche, regarde, explore, découvre, le geste et l’œil sûrs.  »

 

Ce n’est pas une biographie romancée que nous offre l’auteure à travers Une femme en contre jour, elle relie simplement les traces trouvées à propos de cette femme Vivian Maier nounou et photographe reconnue seulement après sa mort. D’ailleurs tout commence par cet évènement tragique, l’accident de Vivian duquel elle ne se remettra pas. Elle meurt comme elle a vécu dans le plus grand anonymat, seule.

C’est par un homme John Maloof que ses photos vont voir le jour, sortir de leurs cartons, totalement par hasard lors d’une vente aux enchères. Ce n’est qu’après un certain temps qu’il s’aperçoit qu’il a trouvé un trésor grandiose !  Il va donc mettre tous les moyens pour faire reconnaître les talents prodigieux de cette femme et c’est ainsi que Vivian Maier va renaître.

Mais pour construire l’œuvre de cette femme photographe mis au grand jour, il faut construire la femme et donc c’est avec l’aide de ces trois hommes pour lesquels Vivian Maier a été nounou 17 années que John Maloof va découvrir cette vie.

Beaucoup de questions restent encore sans réponse, nous pourrons penser que ce fut une femme complètement libre, libre de tout, d’un effacement total. Ses photos, témoins d’une vie, nous disent juste son regard sur le monde.

Certes nous pouvons visionner un magnifique documentaire sur la toile qui nous révèle tout ce l’auteure ici nous écrit. C’est vrai nous n’apprenons rien de plus avec ce livre.  Mais moi j’avoue que si Gaëlle Josse n’avait pas écris ce livre, aujourd’hui Vivian Maier me serait totalement inconnue. Et je suis donc en joie d’avoir découvert quelques brides d’un parcours de vie, qui nous conduit de l’Amérique aux Hautes-Alpes, région que j’ai si souvent traversée … destins de femmes et d’hommes qui font résonance avec les Barcelonnettes .. et voilà en plus de tout je ne pouvais rester insensible… et donc très heureuse de cette lecture fluide, poétique …

Je remercie donc tout particulièrement Gaëlle Josse qui a mis en lumière, avec la plume très délicate qui est la sienne, cette femme, à travers ce livre qui se dévore littéralement. Et je vous invite à la lecture très émouvante pour découvrir un peu plus Vivian Maier.

Merci à la plateforme NetGalley et les éditions Notabilia#UneFemmeEnContrejour #NetGalleyFrance

Une femme en contre jour de Gaëlle Josse

Éditons : Notabilia

Paru : mars 2019 – 160 pages – 14 euros